Accueil > Infos de Marché > Le Luxembourg commence à tester en conditions réelles une norme internationale pour une empreinte digitale de circularité des produits

activtrades

Le Luxembourg commence à tester en conditions réelles une norme internationale pour une empreinte digitale de circularité des produits

LUXEMBOURG–(BUSINESS WIRE)–Le ministère de l’Économie du Luxembourg vient de lancer la deuxième phase du développement d’une norme internationale, qui fournit des informations relatives à la circularité des produits de toutes les parties prenantes, sur l’ensemble de leurs chaînes de valeur. Une première version de la norme est en cours d’évaluation en monde réel en vue de permettre l’identification du modèle de gouvernance le mieux adapté, un schéma d’audit optimal et des systèmes informatiques fiables pour sa gestion.

Le Luxembourg a déployé l’initiative relative à l’ensemble de données sur la circularité, intitulée Circularity Dataset Initiative, en 2018 afin de remédier à la difficulté pour l’industrie et les consommateurs d’accéder à des données fiables sur les propriétés circulaires d’un produit. De nombreuses informations sur la circularité font défaut, car leur production et leur traitement nécessitent trop de ressources humaines et financières. En outre, les secrets commerciaux font obstacle à la transparence et les normes de déclaration font défaut, ce qui oblige les fabricants à envoyer différents ensembles de données, dans des formats divers, aux clients et aux plateformes de produits.

C’est pourquoi le gouvernement luxembourgeois travaille avec des fabricants et des plateformes multinationales et régionales pour développer, au niveau international et à chaque étape de la fabrication ou de la transformation des produits, une “fiche de données de circularité des produits” (PCDS). Chaque producteur peut adapter cette façon standardisée de présenter les données à ses propres systèmes. L’initiative vise à rendre les données de base sur la circularité disponibles, de la manière la plus large possible, de façon décentralisée, tout en évitant la divulgation d’informations sensibles.

Depuis le lancement de l’initiative, pour laquelle un site dédié a été créé (www.pcds.lu), plus de 50 entreprises de renom de 12 pays différents ont rejoint le projet. Le Luxembourg a récemment confirmé sa position de terrain d’essai et de centre de compétence pour l’économie circulaire lorsque le Parlement a adopté un projet de loi qui permet aux entreprises de demander des subventions de l’État jusqu’à 30% du coût des projets d’investissement, avec une augmentation de 20% pour les projets définis comme faisant partie de l’économie circulaire. C’est la première fois en Europe qu’un bonus est intégré dans une loi de subvention pour les projets respectant une définition claire de la circularité.

Le 8 décembre, les derniers développements du PCDS seront présentés par le ministère de l’Économie du Luxembourg, en collaboration avec des experts de l’industrie, lors d’un webinaire, en tant qu’événement parallèle officiel au World Circular Economy Forum (WCEF), un rassemblement annuel incontournable réunissant des dirigeants d’entreprises, des décideurs politiques et des experts pour présenter les meilleures solutions d’économie circulaire au monde. L’inscription est gratuite et ouverte à tous.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Paul ZENNERS

Ministère de l’Économie

Email : paul.zenners@eco.etat.lu
Tél. : (+352) 247-74126

Portable : (+352) 621 409 141

activtrades

activtrades