Accueil > Broker > Bourse Direct > 20/11 – 18h30 : La Bourse de Paris clôture la semaine en hausse

activtrades

20/11 – 18h30 : La Bourse de Paris clôture la semaine en hausse

Clôture dans le vert ce soir pour le CAC 40 !

Les investisseurs parisiens ont suivi les nouvelles sur le front de la pandémie tout en regardant de près les soutiens monétaires des banques centrales.

Sur le front sanitaire tout d’abord, la France semble voir les premiers résultats de son confinement porter ses fruits. Pour la troisième journée consécutive le nombre d’admissions en hôpital en lien avec le Covid baisse. Si Olivier Véran a rappelé que le virus circulait toujours et que la situation restait préoccupante, le confinement devrait vraisemblablement être allégé même si l’Elysée ne souhaite surtout pas parler de déconfinement pour le moment. Le président de la République Emmanuel Macron, prendra d’ailleurs la parole mardi prochain à 20h et de nombreux observateurs s’attendent à ce qu’il précise quand et comment le confinement sera allégé. La question de la réouverture des commerces devrait également trouver réponse alors que le Black Friday est officiellement reporté au 4 Décembre.

Aux Etats-Unis, la situation est plus préoccupante avec 187 000 nouveaux cas par jour. Une situation qui a poussé la Californie à instaurer un couvre-feu dans la majeure partie de l’état à partir de ce samedi. L’autorité américaine de prévention des maladies a elle appelé les américains à réduire leurs déplacements pour les fêtes de Thanskgiving.

Sur le front monétaire, les investisseurs veulent croire à de nouvelles mesures de la part de la BCE en Décembre comme l’a annoncé Christine Lagarde hier. Une annonce d’autant plus appréciée que la mise en place du plan de relance européen est pour le moment bloquée par la Hongrie et la Pologne. Aux Etats-Unis, si les discussions sur les mesures de soutien reprennent entre démocrate et républicain, les investisseurs s’inquiètent de la demande de Steve Mnunchin, le secrétaire d’Etat au trésor de stopper de certains programmes d’aide d’urgence de la FED.

Dans le détail, celui-ci a demandé l’arrêt au 31 Décembre de plusieurs programmes mis en place par la FED et financés par le CARES Act voté en Mars dernier pour soutenir l’économie face au choc de la pandémie. Le secrétaire d’Etat au trésor vise principalement deux programmes de rachat d’obligation d’entreprise, un programme concernant des titres associés à des actifs, mais aussi des prêts au PME mais aussi aux autorités locales. Steve Mnunchin souhaite d’ailleurs que les fonds ainsi économisés soient restitué au Congrès qui pourra alors décider de les réorienter comme il le souhaite pour soutenir l’économie dans l’attente d’un vaccin.

Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir la FED qui a déclaré préférer maintenir l’ensemble des lignes de crédit d’urgences pour continuer à soutenir une économie tendue et vulnérable. La Chambre de commerce américaine a elle aussi fait par de son désaccord et plusieurs voix outre-Atlantique se demandent s’il ne s’agit pas avant tout d’une tentative de bâton dans les roues de la future administration Biden.

Côté entreprise,
Veolia partage une petite victoire judicaire dans le dossier du rachat de Suez. Le tribunal de Commerce de Nanterre a interdit à Suez de rendre irrévocable le dispositif de verrouillage de son pôle Eau France. Lors des négociations entre Engie et Veolia, Suez avait en effet décidé d’héberger cette structure au sein d’une fondation aux Pays-Bas.

EuropCar confirme vouloir poursuivre les discutions avec ses créanciers afin de réduire sa dette. L’objectif du loueur de voiture est de revenir à des niveaux lui permettant de lever suffisamment de fonds pour traverser la période d’incertitude actuelle.

activtrades

activtrades