Accueil > Infos de Marché > L’Impériale annonce le démarrage de l’unité de cogénération de Strathcona

activtrades

L’Impériale annonce le démarrage de l’unité de cogénération de Strathcona

  • Contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre de la province d’environ 112 000 tonnes par année
  • Production d’électricité comblant jusqu’à 80 % des besoins de la raffinerie, diminuant le recours à l’énergie du réseau albertain.

STRATHCONA, Alberta–(BUSINESS WIRE)–Pétrolière Impériale (TSE : IMO, NYSE American : IMO) a commencé l’exploitation de la nouvelle unité de cogénération de sa raffinerie de Strathcona près d’Edmonton, en Alberta, pour améliorer l’efficacité énergétique aux installations et aider à réduire les émissions de gaz à effet de serre de la province.


« L’achèvement de ce projet est un jalon important pour L’Impériale, a déclaré Brad Corson, président du conseil et président et chef de la direction. Il témoigne de notre engagement à investir dans des projets qui favorisent la durabilité et contribuent à réduire les émissions. Un investissement dans la cogénération est un investissement dans l’avenir. »

« C’est une excellente nouvelle pour la province, d’ajouter le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney. Au quotidien, nous dépendons encore de nos ressources naturelles pour fournir l’énergie nécessaire à notre vie. C’est pourquoi j’ai beaucoup de plaisir à voir des innovations albertaines comme celle-ci, puisqu’elles aident à diminuer nos émissions quand nous utilisons l’énergie dont nous avons besoin.»

Dans une raffinerie, la technologie de cogénération capte la chaleur produite par la production d’électricité qui serait normalement rejetée et s’en sert pour produire la vapeur utilisée dans les opérations de raffinage. L’électricité produite par l’unité de cogénération de Strathcona représente entre 75 et 80 % des besoins de la raffinerie, ce qui réduit considérablement sa consommation d’énergie du réseau albertain. L’unité produit environ 41 mégawatts d’électricité et réduit les émissions de gaz à effet de serre de la province d’environ 112 000 tonnes par année, ce qui équivaut à retirer près de 24 000 véhicules de la route chaque année.

« Ce projet est un bel exemple de travail d’équipe, notamment pour ce qui est de composer avec certains défis associés aux contraintes liées à la pandémie ces sept derniers mois. Je suis fier que l’équipe ait accompli le projet en respectant les délais et le budget prévus, en préservant la santé et la sécurité de tout le monde, a indiqué Dave Oldreive, directeur de la raffinerie de Strathcona. La raffinerie de Strathcona continue d’être l’une des raffineries les plus sûres, les plus fiables et les plus compétitives en Amérique du Nord et grâce à notre capacité de cogénération, elle est maintenant l’une des plus écoénergétiques. »

L’unité de cogénération de Strathcona est la troisième unité du genre en Alberta, L’Impériale utilisant déjà la technologie de cogénération dans ses installations de sables pétrolifères de Kearl et de Cold Lake. L’incidence positive que ces installations ont sur les émissions de gaz à effet de serre de la province varie en fonction de la consommation d’énergie annuelle des installations. En 2019, ces installations ont contribué à une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’environ 860 000 tonnes, ce qui représente près de 186 000 véhicules de moins sur la route chaque année. L’Impériale utilise également la technologie de cogénération dans ses raffineries de Sarnia et de Nanticoke en Ontario.

L’investissement à la raffinerie de Strathcona en souligne l’importance stratégique pour les activités de L’Impériale. Strathcona est la plus grande raffinerie de l’Ouest canadien et fournit des carburants qui permettent à nos collectivités et à l’économie de prospérer.

Mise en garde : Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse qui sont liés à des situations ou des événements futurs, y compris les prévisions, les objectifs, les attentes, les estimations et les plans d’affaires sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, des références à l’incidence des installations de cogénération à Strathcona, y compris en matière d’efficacité énergétique, de production électrique et de contribution aux besoins en électricité de la raffinerie, et de réduction prévue des émissions de gaz à effet de serre de la province; à l’engagement de la compagnie à investir dans des projets qui favorisent la durabilité et contribuent à réduire les émissions; et à la place qu’occupe la raffinerie de Strathcona par rapport aux autres raffineries d’Amérique du Nord.

Les déclarations prospectives sont fondées sur les prévisions actuelles de la compagnie, ses estimations, ses projections et ses hypothèses émises au moment de la déclaration. Les résultats financiers et d’exploitation réels qui seront obtenus, notamment les attentes et les hypothèses portant sur l’utilisation de la raffinerie, sur la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre; sur la croissance de la demande et les sources d’énergie, l’approvisionnement et la répartition de la demande; sur les conditions générales du marché; sur le prix des marchandises; sur la capacité qu’a la compagnie de mettre efficacement en œuvre ses projets et d’exploiter la raffinerie et l’unité de cogénération; sur la progression de la COVID-19 et son incidence sur la capacité de L’Impériale d’exploiter ses actifs, incluant la fermeture potentielle de ses installations à cause de la COVID-19; sur la capacité qu’a la compagnie de mettre efficacement en œuvre ses plans de continuité; sur l’adoption et l’incidence de nouvelles installations ou technologies, notamment à l’égard de l’intensité des gaz à effet de serre; sur les lois qui sont applicables et les politiques et mesures gouvernementales, notamment en matière de changement climatique et de restrictions en réponse à la COVID-19; et sur les dépenses environnementales et en capital peuvent être sensiblement différents selon un certain nombre de facteurs. Ces facteurs comprennent les variations mondiales, régionales et locales de l’offre et de la demande de pétrole, de gaz naturel et de produits pétroliers ainsi que leurs effets sur les prix, l’écart et la marge; la réglementation relative à l’environnement, notamment en ce qui a trait aux changements climatiques et aux émissions de gaz à effet de serre et tout changement à celle-ci; les conditions générales de l’économie; les événements politiques ou l’évolution de la réglementation, y compris les changements apportés à la législation ou à la politique gouvernementale, y compris les mesures prises en réponse à la COVID-19; la disponibilité et le rendement des fournisseurs de service indépendants; les difficultés techniques ou opérationnelles imprévues; l’efficacité de la direction et la préparation aux interventions en cas de sinistre, y compris les plans de continuité des activités en réponse à la COVID-19; les développements technologiques inattendus; les dangers et les risques opérationnels; les incidents de cybersécurité; et d’autres facteurs analysés sous l’élément 1A « Facteurs de risques » et l’élément 7 « Rapport de gestion » du rapport annuel le plus récent de L’Impériale sur le formulaire 10-K et des rapports périodiques subséquents sur le formulaire 10-Q.

Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux d’autres sociétés pétrolières et gazières et d’autres sont exclusifs à la Pétrolière Impériale Ltée. Les résultats réels de L’Impériale pourraient différer considérablement des résultats implicites ou explicites selon les énoncés prospectifs, et les lecteurs sont priés de ne pas s’y fier aveuglément. L’Impériale ne s’engage aucunement à publier une mise à jour des énoncés prospectifs fournis aux présentes, sauf si la loi l’exige.

Après plus d’un siècle d’activité, L’Impériale continue de dominer son secteur en mettant la technologie et l’innovation au service du développement responsable des ressources énergétiques canadiennes. En tant que premier raffineur de pétrole au Canada, producteur de pétrole brut et de produits pétrochimiques de premier plan et principal distributeur de carburants à l’échelle nationale, notre entreprise s’engage à maintenir des normes élevées dans tous ses domaines d’activité.

Source: Imperial

Contacts

Personnes-ressources :
Relations avec les investisseurs

587 476-4743

Relations avec les médias

587 476-7010

activtrades

activtrades